ImmoFab : Maison à Vendre à Québec

Bureau 418.659.2347
Ventes 418.IMMOFAB
Maison à Vendre : Unifamiliales, jumelés et condominiums à Québec.

Le Phare : un projet immobilier de rêves à Québec

Posté le 8 décembre dans notre blog

ImmoFab est fier d'être Lauréat des prix Nobilis 2016 pour son projet de jumelés rue Bonin!Visiter le projet

Depuis quelques mois déjà, un projet immobilier démarré à Sainte-Foy fait couler beaucoup d’encre dans la grande région de Québec. Ce projet de prestige impliquera la construction de la plus haute tour à l’est de Toronto, un édifice qui servira d’emblème architectural à la ville de Québec et qu’il sera impossible d’ignorer pour quiconque franchira les limites de la capitale nationale.

Nommé Le Phare, ce complexe immobilier de prestige, projet d’envergure du Groupe Dallaire, est l’événement architectural de l’année dans la province, un projet du calibre des plus grands chantiers que l’on retrouve au pays.

Un complexe aux proportions impressionnantes : Le Phare

Le gratte-ciel de 65 étages, qui regroupera un grand nombre d’espaces de bureaux, plus de 300 chambres d’hôtel, et, en majorité, des espaces résidentiels, est bien entendu la partie principale du projet, et celle qui attire le plus d’attention. Il faut toutefois savoir que trois tours seront également construites  autour de cette tour principale.

Ces tours plus modestes seront néanmoins d’une hauteur de plus ou moins 30 mètres, et elles viendront clôturer le site avec élégance. Elles constitueront trois tours qui viendront protéger le phare, peut-on dire!

Un nouvel immeuble d’envergure dans un milieu en croissance

Le complexe, dont la construction doit débuter à la fin de l’année 2016, représente un investissement de plus de 600 millions de dollars pour le Groupe Dallaire. Il a été annoncé que le chantier serait d’une durée de plus de dix ans, tant l’envergure du projet est importante!

Alors que plusieurs croient qu’il s’agit d’un engagement financier potentiellement risqué, le président du Groupe, Michel Dallaire, affirme que l’immeuble prendra de l’expansion au même rythme que la ville, dont les milieux de l’emploi et du bâtiment sont tous deux en plein essor.

Très actif à Sainte-Foy, le Groupe n’en est pas à ses premières manœuvres de développement dans le secteur. Fort d’un taux d’inoccupation actuellement estimé à 3,5 %, dans ses immeubles, monsieur Dallaire affirme n’avoir aucun doute quant à la possibilité de trouver preneurs pour le million de pieds carrés de locaux commerciaux et d’espaces de bureaux qui seront créés dans le cadre de ce projet.

Qui plus, le Groupe estime que le climat économique actuel de la capitale devrait amener un nombre suffisant de nouveaux citoyens qui seront à la recherche d’un milieu de vie tel que celui qui sera offert par la tour. Les réservations vont bon train, et le promoteur affirme attendre un tôt d’occupation de 20 % avant d’entreprendre les premières étapes de la construction du Phare.

Autrement dit, Le Phare sera plus qu’une lettre d’amour à la ville de Québec, ce sera un reflet de sa prospérité et de son réel potentiel de la part d’un homme d’affaires d’ici désireux de marquer le paysage local à sa façon, de manière à la fois élégante et imposante.

Moderniser le look de la ville

Il est de l’avis de plusieurs que si les quartiers historiques possèdent un bon nombre de bâtiments à la signature forte (on n’a qu’à penser au Château Frontenac ou au Vieux Séminaire de Saint-Sulpice), rien de tel n’existe à l’entrée de la ville, dans le secteur de Sainte-Foy, hormis le fameux Pont de Québec.

En plus de répondre aux besoins résidentiels et commerciaux de l’arrondissement, il est clair que le Phare constituera également une déclaration radicale que capteront tous les visiteurs : malgré son contexte historique unique, Québec est également une ville moderne, remplie d’audace, et capable d’impressionner par des projets de haut niveaux.

Un haut lieu d’architecture!

Afin de donner une touche architecturale particulière au Phare, le Groupe Dallaire a recruté la firme Alpha, entreprise bien connue de l’industrie et du public. Le processus s’est étalé sur une période de près d’un an et demi. Ensemble, le Groupe et Alpha ont développé une image unique pour la tour, qui a d’ailleurs inspiré aux concepteurs le nom très évocateur qu’elle portera.

Pour souligner l’histoire de la ville et ses liens très étroits avec la voie maritime qui la clôture et qui en a fortement influencé le développement, les équipes ont donné à l’immeuble des allures de phare, avec en prime des lignes rappelant celles d’un grand voilier aux voiles déployées.

Ce design au cachet unique, a-t-on indiqué, servira de point de repère pour toute personne s’approchant de la ville de Québec que ce soit par voie terrestre ou maritime, ou même par la voie des airs.

Une tour d’observation parmi les services offerts

Afin de permettre aux gens de Québec comme aux touristes de profiter du coup d’œil époustouflant que la hauteur de la tour offrira sur Québec et ses environs, un poste d’observation sera ouvert au 65e étage du Phare.

Cette décision reflète bien l’esprit derrière le Phare : puisque cette construction sera, selon le promoteur, une grande source de fierté, il a paru logique d’offrir la vue qu’elle rendra possible non pas à une poignée de propriétaires, mais à l’ensemble de la population. Gageons que cette attraction sera très populaire, cette vue offerte ayant été jusque-là inédite pour les gens de Québec.

Michel Dallaire a affirmé s’être inspiré de la tour d’observation du Rockefeller Center, à New York, dans sa décision d’offrir au public une tour d’observation au dernier étage de l’immeuble : il s’agit selon lui d’un excellent moyen pour assurer qu’il y ait continuellement de la vie jusqu’au sommet du Phare.

Un projet qui fera parler

En attendant l’inauguration du chantier de construction duquel naitra Le Phare, il est tentant d’essayer d’estimer l’importance du rayonnement qu’aura la construction sur Québec. À mi-chemin entre la tour d’immeuble et l’œuvre d’art, ce nouveau complexe attirera sans doute un grand nombre de curieux, tant pour les services qui y seront offerts que pour sa valeur architecturale.

Le Groupe Dallaire se veut confiant : Le Phare deviendra un endroit emblématique de Québec, une source de fierté qui couronnera de façon imposante l’entrée de la ville, et qui continuera de faire parler bien après la fin de sa construction.

La réputation d’Immofab n’est aussi plus à faire en termes de gestion de projets immobiliers résidentiels.

Top