ImmoFab : Maison à Vendre à Québec

Bureau 418.659.2347
Ventes 418.IMMOFAB
Maison à Vendre : Unifamiliales, jumelés et condominiums à Québec.

Maison neuve : Comment négocier et sur quels points négocier lors de l’achat d’une maison

Posté le 8 septembre dans notre blog

ImmoFab est fier d'être Lauréat des prix Nobilis 2016 pour son projet de jumelés rue Bonin!Visiter le projet

Négociation sur une maison neuve

Contrairement à certaines croyances populaires, il est très possible de négocier le prix d’une construction neuve telle une maison ou un jumelé tout comme ce serait le cas avec une maison moins récente. Bien évidemment, les points de négociation diffèrent dans ces deux cas.

Le marché peut parfois être très féroce. Mais lorsque il est plutôt au ralenti, la compétition entre les vendeurs peut atteindre des sommets ! Profitez tout spécialement de ces périodes pour négocier à la baisse le prix de la maison de vos rêves.

Maison neuve

Quoi négocier ?

Il y a plusieurs aspects différents sur lesquels il est possible de négocier. Bien évidemment, le premier qui vient en tête est le prix. Mais les inclusions, ou les éléments inclus dans la transaction autres que la résidence elle-même, peuvent prendre une grande part dans la discussion avec le vendeur.

Les conditions concernant autant l’acheteur que le vendeur pourraient aussi être revues selon vos besoins tout comme la date de prise de possession.

Pour baisser le prix

En vous basant sur des arguments solides, des rapports d’inspecteur et en bénéficiant du présent état du marché immobilier, vous mettez toutes les chances de votre côté pour faire baisser votre facture totale et économiser sur la valeur d’achat de votre maison neuve.

Vos arguments doivent tenir la route. Fournissez des preuves de vos dires et basez-vous sur des faits concrets. En comparant avec des maisons moins chères mais similaires à vendre dans le même secteur, vous dîtes au vendeur que vous avez trouvé une meilleure offre ailleurs. Si votre demande est raisonnable, il fera certainement son bout de chemin.

Les rapports d’inspection, lorsqu’elles mettent une faiblesse de la nouvelle construction en évidence, peuvent vous permette de faire baisser le prix. Faites valoir que des couts élevés d’entretien, de réparation ou même de remplacement complet sont à prévoir et que vous voulez déduire le montant futur du prix total de votre nouvelle demeure.

Les inclusions

Les inclusions d’une nouvelle maison ou d’un jumelé de l’année à Québec sont très variées. Ça pourrait être l’ameublement, la finition du sous-sol, le terrassement, la piscine, etc.

Si le prix vous semble trop haut, mais que le vendeur se trouve dans l’impossibilité de descendre le prix davantage, il est souvent gagnant-gagnant de conclure une offre de ce type. En vous entendant avec le vendeur sur un ajout au terrassement mais tout en gardant le même prix d’achat, vous économiserez en bout de ligne, seulement d’une autre manière.

Les conditions

Dans le cas de l’acheteur d’une nouvelle propriété à Québec, les conditions à négocier concernent plus souvent le délai accordé pour obtenir un prêt de l’institution financière par exemple que les conditions elles-mêmes.

Examinez bien le contrat et vérifiez bien que les délais et que les conditions qu’ont vous impose seront réalisables. Vous ne voudriez pas entamer un processus de ce genre simplement pour le voir échouer plus tard.

D’un autre côté, pourquoi ne pas négocier avec le vendeur pour inclure une garantie de qualité au contrat ou tout autre aspect qui vous semble important ?

La date de prise de possession

Afin d’emménager dans votre nouvelle demeure, vous aurez probablement pris les mesures pour être prêt à temps. Vous avez peut-être même vendu votre maison ou résilié votre bail. Ce ne serait donc pas très apprécié si le chantier de votre nouvelle construction prenait du retard.

Discutez de ce scénario avec l’entrepreneur. Peut-être sera-t-il d’accord pour ajouter des conditions de son côté afin d’être certain que vous serez au moins dédommagé si un incident du genre se produisait.

N’oubliez pas de vérifiez avec lui, tout au long du processus, que la date de prise de possession reste toujours la même. Vous êtes le client après tout et l’entrepreneur se doit de vous garder au courant des avancements.

Comment négocier ?

La négociation est un art qui se développe. Mais même si vous en êtes à votre première expérience, les quelques trucs et conseils suivants ne peuvent pas faire de tord à vos techniques de négociation.

L’attitude

En entamant des pourparlers avec le vendeur, restez calme et abordez la situation en souhaitant réellement conclure un accord qui sera bénéfique pour les deux parties. Le vendeur sera nettement plus apte à faire des compromis avec vous. Surtout, demeurez réaliste et démontrez au vendeur votre sérieux.

Il est important que vous restiez humble, courtois et poli lors de vos discussions avec le vendeur. Il aura beaucoup moins envie de réviser son prix à la baisse si vous n’êtes pas aussi coopératif que lui. Montrez-lui également que vous êtes à l’écoute afin d’enrichir la discussion.

Le marché

Les fluctuations constantes dans l’immobilier peuvent être tout autant à votre avantage qu’elles peuvent être à votre désavantage. Si possible, soyez patient et choisissez une période plus calme pour entreprendre vos démarches. Profitez ainsi de la pénurie d’acheteurs pour obtenir un bon prix.

Si au contraire, les maisons neuves et les jumelés neufs à Québec sont en grande demande, attendez-vous plutôt à devoir payer plus cher que le prix indiqué.

En étudiant méticuleusement le marché et surtout le micromarché qui a cours dans le secteur qui vous intéresse, vous vous bâtissez des arguments pour négocier, ainsi qu’une bonne idée du prix réaliste à mettre sur la table.

Vos conversations avec le vendeur vous donneront également des détails sur l’état de l’immobilier à Québec. Selon le nombre de visites, la quantité d’offres et la date de mise en vente, la maison peut être très ou peu négociable. Gardez ceci en tête et posez les bonnes questions.

Conclusion

L’achat d’une maison neuve ou d’un jumelé à Québec est une étape importante. Vous voulez que tout se déroule bien et surtout, vous voulez trouver la résidence de vos rêves à un prix abordable.

C’est en adoptant une attitude approprié, sérieuse et calme, en vous élaborant un argumentaire de béton grâce à vos connaissances du marché et en prenant votre temps que vous réussirez à négocier l’achat de votre nouvelle maison ou jumelé à Québec. Lors de ce processus, concentrez-vous sur les points qui vous posent problème tels que le prix, les inclusions, les conditions et/ou la date de prise de possession. Sachez quelles questions poser à l’achat d’une maison neuve ou d’un jumelé à vendre à Québec.

Vous serez heureux d’avoir été patient et persistant lorsque vous emménagerez enfin dans votre nouvelle propriété !

Top