ImmoFab : Maison à Vendre à Québec

Bureau 418.659.2347
Ventes 418.IMMOFAB
Maison à Vendre : Unifamiliales, jumelés et condominiums à Québec.

7 trucs pour acheter un condo neuf à Québec: investissement immobilier

Posté le 31 mars dans notre blog

ImmoFab est fier d'être Lauréat des prix Nobilis 2016 pour son projet de jumelés rue Bonin!Visiter le projet

Acheter un condo au Quebec, questions à se poserPour un investissement immobilier rentable, quelques études préliminaires s’imposent. Condo, maison jumelée ou unifamiliale, les types de logements mis à la disposition des investisseurs sont multiples. Cette pluralité profite à ces derniers étant donné qu’ils vont pouvoir choisir le logement adapté à leurs besoins. Au Québec, le condo est devenu de plus en plus populaire en raison du fait qu’il est très pratique et plus accessible. Cependant, vu les contraintes auxquelles ce type d’habitation fait l’objet, il ne correspond pas à toutes les catégories d’acquéreurs.

Copropriété de parties communes

Idéal pour ceux qui souhaitent devenir propriétaire d’un logement à petit prix, le condo de plus en plus apprécié chez les Québécois. Acheter un Condo se traduit par l’acquisition d’une partie d’un immeuble. Cela implique que les résidents auront le statut de copropriétés de certaines parties communes, même s’ils ont une partie privée qui leur appartient. Les parties communes sont diverses comme la toiture, les couloirs d’accès, la terrasse, les corridors, la piscine, etc.

Points à ne pas négliger avant d’acheter un condo

Destiné aux investisseurs à budget moyen, le condo constitue l’un des investissements immobiliers les plus rentables. D’abord, le prix reste abordable par rapport aux autres types de logements. Aussi, les charges relatives à l’entretien du bien immobilier sont départagées entre les copropriétés limitant ainsi certaines dépenses. Toutefois, il est très important de ne pas négliger la gestion de copropriété surtout au niveau des fonds de prévoyance. Le propriétaire d’un condo n’est pas obligé d’habiter sa propriété. Il est libre de l’affecter à la location ou de le vendre à condition de respecter la convention de copropriété.

Règlements régissant le condo: la convention

Les règles régissant la relation entre les copropriétaires d’un condo sont principalement prévues dans le Code civil du Québec. S’ajoute à cela la convention de copropriété que le nouvel acquéreur doit signer lors de son intégration. La mise en place d’une telle mesure facilite le règlement d’un éventuel conflit pouvant exister entre les copropriétés. Dans ce sens, ces derniers doivent respecter certaines règles. Des règles qui visent à instaurer un environnement harmonieux au sein du condo. À noter qu’il est tout à fait possible de demander à consulter les registres de la copropriété pour mieux comprendre le mode de gestion du bien immobilier, les règlements qui le régissent et surtout les caractéristiques de la relation entre les copropriétaires.

Les fonds de prévoyance

Les fonds de prévoyance servent à assurer les dépenses relatives au condo, qu’elles soient liées à l’administration, à l’entretien ou à la rénovation du bien immobilier. En principe, l’entretien pris en charge par les fonds de prévoyance concerne les parties communes de l’immeuble. Toutefois, certaines conventions stipulent une prise en charge beaucoup plus étendue. Dans certains cas, les cotisations épargnées par les copropriétaires n’arrivent pas à compenser lesdites dépenses, notamment celles relatives à l’entretien de l’immeuble. C’est la raison pour laquelle il ne faut surtout pas négliger l’état de celui-ci pour éviter les dépenses complémentaires autres que les frais de condo qu’il faut payer régulièrement. En effet, si les fonds de prévoyance ne suffisent pas à régler les frais relatifs à l’entretien du condo, les copropriétaires doivent cotiser pour les compenser.

L’espace et l’intimité

L’une des principales caractéristiques d’un condo est son manque d’espace et d’intimité. En effet, l’espace privé pour chaque copropriétaire est très limité, particulièrement pour l’entreposage. Aussi, l’existence des voisins à proximité (en dessous, en dessus ou à côté) ne permet pas de garantir une intimité irréprochable. Cependant, le condo est idéal pour les gens sociables, accessibles et qui aiment vivre en communauté. En principe, les copropriétaires sont très liés en raison de cette proximité. Il faut savoir que l’aménagement des pièces peut permettre de résoudre le problème d’espace.

Condo neuf ou existant?

Si le condo existant trouve son point fort sur la possibilité de déterminer en avance les caractéristiques du bien immobilier, son mode de gestion et les relations entre copropriétaires, le condo neuf puise ses avantages sur la sécurité et le confort. La majorité des condos existants sont des anciens immeubles dont les équipements d’isolation (thermique et phonique) ne répondent plus nécessairement aux besoins actuels des résidents et la décision d’en installer doit émaner de la majorité des copropriétaires. Cela requiert même la convocation du conseil d’administration étant donné que ça peut être considéré dans le cadre des travaux importants. Ce genre de problème ne s’impose pas dans un condo neuf, étant donné que celui-ci dispose généralement des installations et équipements indispensables pour assurer la sécurité et le confort de ses occupants.

Condo neuf : vérifier s’il répond aux critères du contrat de garantie

Certes, acheter un condo neuf permet d’occuper un logement qui n’a jamais été habité. Le propriétaire peut donc être sûr d’acquérir un bien immobilier en bon état. Cependant, aucun logement n’est à l’abri d’un vice de construction. Pour éviter toute mauvaise surprise, il convient de procéder au contrôle du condo. Le futur acquéreur ne doit pas limiter ses vérifications sur la partie qui sera bientôt sa propriété, mais doit contrôler l’état de l’ensemble de l’immeuble. D’ailleurs, il doit faire appel à un expert appartenant à l’Ordre des architectes du Québec, ou celui des ingénieurs du Québec pour procéder à l’inspection.

Pour acheter un condo, toutes précipitations sont à éviter. Il faut prendre le temps de réfléchir vu qu’il ne présente pas seulement des avantages et vous pourrez être appelé à échanger avec les autres copropriétaires. Assurez-vous d’avoir bien magasiné, car les prix varient beaucoup, notamment en fonction de l’emplacement. La concurrence étant de mise sur le marché pour les condominiums au Québec rendant ainsi la possibilité d’en trouver un qui satisfait tous vos besoins. Finalement, pour ceux qui pense le revendre quelques années plus tard, renseignez vous sur le quartier et sur les tendances du marché immobilier. Faites attention, car celui-ci change rapidement, mais pour l’instant, leur revente bénéficie à plus d’un propriétaire de condo.

Top